10 Idées pour améliorer la communication dans l’industrie de la construction

Voici quelques conseils de LetsBuild sur la façon d’assurer une bonne communication sur un chantier de construction.

Une bonne communication est une composante essentielle de la réussite des projets de construction, et elle joue un rôle décisif dans l’économie de temps et d’argent pendant le processus de construction.

 1o Idées pour améliorer la communication dans la construction

Quiconque connaît la construction sera d’accord: la communication peut être un problème majeur ou une clé du succès tout au long du processus de construction.

Une mauvaise communication peut affecter l’industrie de la construction dans plusieurs domaines, avec diverses conséquences négatives sur le processus et les résultats globaux de la construction. Elle peut avoir un impact négatif sur le calendrier du projet, la qualité du résultat final, l’aspect juridique, le budget fixé et même la sécurité des personnes (1).

Des malentendus peuvent se produire simplement à cause d’une écriture manuscrite peu claire, d’un jargon différent ou de termes mal utilisés, ou de dessins et de documents incomplets. La diversité enrichit la plupart des chantiers de construction, mais les différences culturelles et linguistiques peuvent également conduire à la confusion et aux erreurs. Même deux personnes parlant la même langue peuvent avoir du mal à communiquer en raison d’une sémantique et d’une interprétation différentes (2). Avec toutes ces variables pouvant affecter votre résultat, vous pourriez voir à quel point le stylo et le papier ou la technologie obsolète ne sont tout simplement pas assez bons.

1. Appareils et technologies. Il est important d’utiliser des solutions numériques à jour qui vous permettent de communiquer avec les autres membres de l’équipe quel que soit le type d’appareil que vous utilisez.

2. Renforcer. Transmettre les messages de différentes manières pour assurer une meilleure compréhension.

3. Chaîne de commandement. Établir des lignes de communication et une chaîne de commandement claires pour les messages et les informations.

4. Clair et concis. Corriger la communication écrite, éviter l’argot, la garder directe, simple et lisible.

5. Qualité et mises à niveau. Utilisez un logiciel documentaire qui suit les révisions à toutes les étapes du projet et avec toutes les parties prenantes.

6. Formation continue. Organisez une formation continue sur les nouveaux équipements, logiciels, applications, fonctionnalités et réglementations de sécurité et les meilleures pratiques de gestion de projet sur site et hors site.

7. Encouragez les commentaires. Qu’il s’agisse d’architectes, d’entrepreneurs ou de travailleurs de la construction, les commentaires de tous les intervenants sont importants. Assurez-vous que les commentaires sont compris dans les deux sens et qu’ils font l’objet d’un suivi.

8. Connexion. Assurez-vous que les connexions appropriées et les réseaux fonctionnels sont disponibles même dans des sites très éloignés.

9. Équipage qualifié. La sélection d’entrepreneurs et de travailleurs qualifiés rend la communication plus facile et efficace pour toute l’équipe.

10. Bilinguisme. Identifiez si une deuxième ou une troisième langue est nécessaire et comment elle sera utilisée spécifiquement dans le domaine de la sécurité et de la logistique.

Prêter attention à ces quelques points devrait aider à éviter certaines des erreurs les plus courantes qui se produisent en raison d’une mauvaise communication. Lorsqu’une équipe parvient à échanger des concepts et des idées de manière claire et efficace, cela rend les choses beaucoup plus fluides.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lg