Salut à tous ! Je suis nouveau dans ce sous-marin et assez nouveau dans la série Soulsborne dans son ensemble. Je viens de terminer ma première partie de Dark Souls Remasterisée, et, puisque tout le monde et leur mère ont fait un classement de boss, je me suis dit que je jetterais mon chapeau sur le ring aussi! Pour un peu de contexte, j’ai joué à DS3 pour la première fois au printemps dernier pendant une période assez difficile de ma vie. Le jeu m’a donné quelque chose à espérer et à apprécier quand je n’avais pas beaucoup de points positifs dans ma vie, donc les jeux Souls auront toujours une place spéciale dans mon cœur. J’ai battu DS3 plusieurs fois avec quelques versions différentes et j’ai également joué dans la plupart des Bloodborne avant d’entrer dans DS1, donc ce n’est pas la liste d’un débutant absolu. Cependant, je n’avais aucune expérience préalable avec aucun des patrons de ces jeux spécifiques, donc j’espère que cela gardera ma liste fraîche. Sans plus tarder, voici la liste des boss les plus difficiles de Dark Souls pour la première fois !

Remarque: Je classe les boss uniquement en fonction de ma propre expérience lors de ma première partie. Ces classements changeront très probablement à mesure que je jouerai davantage. Les principaux facteurs que j’ai pris en compte étaient combien de fois le patron m’a tué, combien de fois j’ai guéri, s’ils m’ont forcé à changer de stratégie, etc. Si vous êtes intéressés par cette information, je peux modifier le post plus tard. De plus, je ne savais pas que Gwyndolin était un patron et ne l’a pas combattu, donc il n’apparaîtra pas sur cette liste.

23: Pinwheel

Honnêtement, je n’ai rien à dire sur ce boss car il n’a jamais lancé d’attaque lorsque je l’ai combattu sur le chemin du combat contre Nito. Il est descendu en trois coups et m’a pris environ cinq secondes à battre, donc je pense que cela lui vaut le titre de boss le plus facile.

23: Gardien du sanctuaire

J’ai trouvé que ce gars était un pushover absolu. Sa santé était faible pour le point du match où je l’ai combattu (après Anor Londo) et ses mouvements étaient faciles à prévoir et à traverser. Parce qu’il ne m’a pas touché quand je l’ai combattu, il atterrit au numéro 23.

22: Démon de l’asile

Le Démon de l’Asile n’a rien de spécial en termes de difficulté, mais il ressemble certainement à une présence imposante au début du jeu, surtout après avoir été opposé avec rien d’autre qu’une épée brisée. Ses mouvements sont assez faciles à esquiver, mais il m’a coupé un peu de dégâts d’une de ses ondes de choc pendant notre combat. Combiné à la faiblesse relative de l’équipement avec lequel j’ai dû me battre, il frôle le Gardien du Sanctuaire.

21: Seath le sans écailles

Bien qu’il ait été intraitable lors de la première rencontre et immortel jusqu’à ce que son cristal soit brisé, Seath a perdu toute sorte de défi une fois que je pourrais l’endommager. Je suis entré dans le combat avec un seul Estus à gauche (j’ai été détruit dans Crystal Cave), mais j’ai quand même pu battre Seath en toute sécurité en collant à son dos et à sa queue car la plupart de ses attaques de cristal semblaient être en grande partie tournées vers l’avant. L’une des arènes de boss les plus esthétiques, cependant.

20: Décharge incessante

Quand j’ai vu ce boss pour la première fois après avoir combattu Quelaag, je ne savais pas comment déclencher son combat de boss alors je suis parti. Cependant, j’ai réussi à le comprendre quand j’ai vu le butin brillant dans le coin. Il n’y a pas grand-chose à dire sur ce patron. J’ai joué au corps à corps tout le jeu, alors j’ai juste dû appâter ses attaques et punir une fois qu’il les a lancées. J’ai été touché plusieurs fois, mais ils n’étaient pas suffisants pour me tirer dessus et il a attaqué assez lentement pour que je ne sois jamais vraiment en danger.

19: Sorcière du chaos Quelaag

En parlant de Quelaag, la voilà ! Ce combat de boss était intéressant car c’était le premier design de boss qui m’a vraiment surpris. Cependant, cela ne présentait pas trop de défi, car les mouvements de Quelaag ne pouvaient vraiment frapper que devant elle, rendant ici spider backside très facile à coller. Ses attaques de lave étaient certainement irritantes parce qu’elles restaient coincées, mais elle n’était pas assez rapide pour me faire glisser sur mon pied. Combat cool, mais rien de trop fou.

18: Golem de fer

Le Golem de fer est un autre boss qui a des mouvements très facilement évitables, car vous pouvez simplement rouler à travers ses jambes pendant qu’il serpente. Cependant, le vôtre était vraiment un idiot et ne réalisait pas que le Géant au sommet de la forteresse de Sen continuerait à me lancer des boules de feu pendant le combat. Cela a rendu le combat un peu plus difficile car l’arène était en feu la moitié du temps, mais j’ai frappé mon billet pour Anor Londo assez rapidement.

17: Dragon béant

Ce boss était un combat intéressant. Je l’ai combattu assez tôt dans le jeu, donc son bassin de santé a pris un certain temps à s’épuiser et il a frappé assez fort. Cependant, il a compensé ces points positifs en ayant des windups massifs. Le seul mouvement qui m’a touché était son attaque de saisie (je ne pouvais pas comprendre comment elle était télégraphiée). Et le sorcier sur le toit. Ce type m’a en fait snipé et m’a tué juste après que j’ai tué le dragon, donc je suppose que c’était le vrai patron.

16: Gwyn, Seigneur de Cinder

Gwyn a beaucoup de santé, est assez agressive, frappe fort, frappe vite et peut vous attaquer de presque n’importe où dans l’arène. Alors, que diable fait-il à ce stade de la liste? Facile: Je suis fier de ma capacité de parade. Je savais qu’en entrant, Gwyn pouvait être parée, alors j’étais prêt avec une armure d’équilibre élevée et l’anneau de frelon. Pire encore, par rapport aux schémas d’attaque très irréguliers de la plupart des ennemis de Dark Souls, les coups d’épée droits et nets de Gwyn étaient si faciles à lire que je n’ai manqué que deux parades dans tout le combat. Il est descendu en quatre ripostes et ne m’a fait guérir que deux fois, donc je ne peux pas le mettre plus haut sur cette liste, autant que je le veux. En termes d’émotion, cependant, un seul autre combat s’est approché pour moi. Et ne me lancez même pas sur le thème de Gwyn – cela me donne toujours la chair de poule. Je pense que je pourrais le combattre sans parader la prochaine fois pour pouvoir apprécier encore plus l’ambiance du combat.

15: Grand Loup gris Sif

Et voici l’autre combat le plus émouvant du jeu! Sif est une créature absolument majestueuse complètement différente du reste des boss monstrueux de ce jeu. Elle était la bonne fille ultime, défendant la tombe de son maître jusqu’à son dernier souffle. Je me suis précipité dans le combat aussi vite que je pouvais parce que la voir boiter m’a brisé le cœur. En termes de difficulté, c’est un cas intéressant. Elle a de longs windups et des mouvements clairement télégraphiés, mais sa vitesse et ses hitboxes massifs rendent difficile l’esquive complète. Je pense que cet endroit lui convient à peu près.

14: Démon du feu

Alerte spoiler: Je suis vraiment mauvais pour esquiver les attaques magiques, et cela va apparaître plusieurs fois sur cette liste! En dépit d’être un reskin d’un reskin, je déteste admettre que le démon du Feu a quand même réussi à me tuer en raison de son énorme suivi d’explosion d’AOE. Pas trop de choses à dire sur ce boss à part ça, ce n’était vraiment pas si spécial qu’un combat. J’aurais lutté beaucoup plus si je n’avais pas déjà combattu le Démon Errant. Ne t’inquiète pas, on y arrivera.

13: Démon Taureau

C’est probablement un placement assez controversé, car le Démon Taureau ne semble pas être considéré comme très dur de la part des personnes à qui j’ai parlé. Cependant, c’était responsable de ma première mort dans le jeu, donc c’était clairement le premier point difficile pour moi. Je ne savais pas que vous pouviez spammer des attaques plongeantes lorsque je me suis battu et que j’ai attendu trop longtemps sur la plate-forme supérieure, nous avons donc fini par avoir un duel là-bas. Je pense que l’arène pousse un peu ce boss vers le haut parce que, même si les attaques ne sont pas si difficiles à esquiver, vous êtes toujours obligé de regarder votre pied.

12: Gargouilles cloche

Je pense que ce point à peu près à mi-chemin de ma liste est parfait pour les Gargouilles Cloche. Ils ne sont pas spectaculairement difficiles, mais ils sont surprenants car ils sont le premier boss qui surprend le joueur en introduisant une nouvelle mécanique (plusieurs ennemis). Après avoir découvert cela, je savais que je devais tuer le premier rapidement, ce qui ajoutait un sentiment d’urgence. Ce combat a également une place particulière dans mon cœur car j’ai fait tomber la Hallebarde de la Gargouille, qui est devenue mon arme pour le reste du jeu.

11: Démon Mille-pattes

Une arène de boss recouverte de lave ? Et vous ne pouvez pas obtenir l’objet qui réduit les dégâts de lave avant de combattre le boss? Phénoménal. Le démon Mille-pattes fait son chemin dans la liste par la force de son arène. Il y a très peu d’espace utilisable pour le combattre, et, en tant que construction de mêlée, mon seul choix était de l’attirer sur terre. Lors de ma première tentative, ce patron m’a simplement campé et a attaqué à distance tout en restant dans la lave, donc j’ai à peine eu une chance. Malgré sa relative facilité une fois sur terre, la quantité de frustration jusque-là justifie ce classement.

10: Capra Demon

Le premier boss de notre top dix est celui qui gagne ses places par means disons des moyens douteux. J’ai été immédiatement précipité par des chiens lorsque je suis entré dans l’arène du boss, qui avait également à peu près la taille de mon dortoir de première année. Une fois les chiens éliminés, le Démon Capra était assez facile à abattre, mais je doute que de nombreux joueurs aient réussi à survivre à leur première rencontre avec ce boss. Le facteur surprise élève ce boss bien au-delà de ce que serait sa difficulté normale.

9: Gravelord Nito

Juste à côté du démon Capra se trouve un autre boss qui vous lance ses serviteurs. Heureusement pour nous, cette fois, ce sont des squelettes qui réapparaissent ! Ce combat m’a fait réévaluer mes tactiques et échanger entre la Hallebarde de ma fidèle Gargouille (pour Nito) et une Hallebarde Divine que j’avais faite pour les Catacombes pour nettoyer les plus petits afin qu’ils ne m’assommentent pas tous à mort. Le fait que Nito m’ait fait utiliser deux armes, ce que je n’ai fait pour aucun autre combat de boss, lui donne un avantage certain. Ajoutez à cela son attaque à distance agaçante et son accumulation toxique, Nito gagne son titre de Seigneur avec un mal de tête de combat.

8: Dragon noir Kalameet

Le combat de Kalameet semblait être Sif sous stéroïdes: il est facile à lire mais frappe fort et vite avec d’énormes hitboxes. En plus de cela, cependant, il a une piscine de santé massive et une attaque de flamme noire qui est presque impossible à esquiver et qui fait des tonnes de dégâts. Je pense que ce combat ne se classant pas plus haut sur ma liste est à cause de mon expérience de jeu (j’ai joué beaucoup de Monster Hunter, ce à quoi ressemble beaucoup ce combat), mais Kalameet était certainement un ennemi digne. Je n’en veux pas à Anor Londo de le craindre.

7: Papillon au clair de lune

Qu’obtenez-vous si vous croisez un joueur de mêlée qui craint d’esquiver la magie avec un boss qui flotte hors de portée pour envoyer des attaques magiques? Douleur. Le Moonlight Butterfly était l’un de mes combats de boss les moins préférés, car nous avions à peine l’impression de nous battre. Je roulais juste en essayant de ne pas mourir en attendant qu’il atterrisse pour pouvoir le battre. Pire encore, je l’ai combattu assez tôt, j’ai donc dû effectuer plusieurs atterrissages pour l’achever. Malgré l’ennui du combat, cependant, il avait l’air incroyable et avait un thème de boss parfaitement obsédant, donc je peux légèrement pardonner cet insecte.

6: Les Quatre Rois

Ce combat m’a fait ressentir un sentiment de panique qu’aucun autre combat du jeu ne pouvait reproduire. Pourquoi? Parce que peu importe si le roi que vous combattez est mort ou non; un autre est en route. Un roi individuel n’est pas si dur qu’un ennemi, mais lors de mes deux premières tentatives, je n’ai pas pu gérer les DPS pour en faire un combat en tête-à-tête cohérent. J’ai finalement trouvé la bonne stratégie, mais il a fallu du travail. Ce combat prend le combat lent et méthodique des Âmes sombres et le renverse sur sa tête, le rendant digne d’une place élevée sur la liste.

5: Manus, Père de l’Abîme

Manus était un patron intéressant à combattre pour moi – il avait de la magie, mais il ne la spammait pas, préférant me battre en pulpe avec ses appendices géants. Son niveau d’agressivité, et même sa vitesse d’ailleurs, étaient totalement inattendus pour un monstre aussi gros et imposant. Le rendre encore plus difficile était à quel point il était difficile à lire. Ses attaques elles-mêmes n’étaient pas terribles, mais je n’ai jamais su de quoi il allait donner suite. En combinant cela avec son combo qui peut retirer un bon 2/3 d’une barre de santé en une seule fois, et vous avez un boss digne du premier classement top 5.

4: Le dragonnier Ornstein et le bourreau Smough

Le duo emblématique se retrouve assez haut dans chaque classement de difficulté, et ils font plus que gagner leur renommée. Les poussées rapides d’Ornstein se marient parfaitement avec le marteau géant de Smough, qui est capable de détruire les piliers qui offrent un bref répit à leur assaut constant. Ces deux-là m’ont constamment maintenu sur la défensive, et je n’ai pas pu arrêter de courir jusqu’à ce qu’Ornstein tombe enfin. Même alors, cependant, une Smough sous tension n’est rien à prendre à la légère. C’était un combat vraiment cool qui sera toujours l’étalon-or d’un chef de gang, et il le mérite à 100%.

3: Knight Artorias

L’Abysswalker préféré de tous (et le boss préféré de la plupart des gens dans le jeu d’après ce que je peux dire) est une puissance à tous les niveaux. Il est agressif, puissant, étourdit facilement, imprévisible et extrêmement rapide. Oh, et il peut se doper pour atteindre des niveaux de force cauchemardesques. Artorias a été le premier boss qui m’a fait passer du mid-roll au light-roll, car je ne pouvais tout simplement pas me faire frapper si je voulais gagner. Ce fut un combat génial, bourré d’action et rapide comme l’éclair que j’ai beaucoup apprécié. De plus, le thème d’un chevalier corrompu essayant de s’accrocher à son dernier lambeau d’honneur a eu beaucoup d’impact. Il inspire également mon combat de boss préféré dans la série jusqu’à présent, les Abyss Watchers de DS3! Soyons tous heureux qu’il ne puisse utiliser qu’un seul bras, car je ne veux même pas penser à ce que serait ce combat si Artorias venait avec son grand bouclier aussi.

2: Démon Errant

Je vais être réel avec vous ici; je me déteste d’avoir à mettre le Démon Errant de toutes choses aussi haut sur la liste. Un reskin du patron du tutoriel n’a pas sa place d’être le deuxième boss le plus difficile dans un jeu aussi incroyable. Cependant, mon intégrité journalistique m’oblige à le mettre ici, car il m’a tué plus de fois et m’a posé beaucoup plus de problèmes que tous les autres patrons jusqu’à présent. Et, si vous lisez toutes mes autres entrées, vous pouvez probablement deviner pourquoi: son explosion magique AOE. Je ne pouvais pas pour ma vie savoir quand et où il allait lancer cette attaque, et cela a fait des tonnes de dégâts à mon personnage de niveau relativement bas. Mon style de jeu agressif ne correspondait pas bien au fait de ne pas savoir quand continuer à attaquer et quand esquiver, je n’ai donc pas d’autre choix que de faire du Démon Errant mon second. Je m’excuse sincèrement auprès de vous tous, mais je dois le faire.

1: Lit du chaos

Baise ce patron. Ce combat est le plus proche que j’ai jamais été pour ragequitting l’un des jeux Souls auparavant. En fait, je vais aller de l’avant et admettre que je suis mort à ce patron plus de deux fois plus que je suis mort à n’importe quel autre patron dans ce jeu. J’aime toujours un bon jeu de plateforme, mais la mécanique de mouvement de Dark Souls n’est absolument PAS faite pour un boss de plateforme. Je ne peux que remercier FromSoftware d’avoir fait en sorte que les racines ne réapparaissent pas, car honnêtement, je ne sais pas si j’aurais fini le jeu autrement. Ses attaques sont difficiles à esquiver, les bras vous balayeront toujours la plupart du temps lorsque vous bloquez, et vous ne pouvez même pas vous arrêter pour réfléchir à ce qu’il faut faire car le sol tombe sous vous. Ce combat était le pire absolu d’un jeu rempli d’expériences de boss incroyables, mais malheureusement, il est en tête de liste. Du bon côté, c’était extrêmement satisfaisant de frapper cet insecte et de voir la barre de santé du patron tomber à zéro.

Merci beaucoup d’avoir lu ma super longue liste! J’ai passé un bon moment à le faire, alors faites-le moi savoir si vous l’aimez / voulez que j’en fasse plus. Je suis également heureux de répondre à toutes les questions sur mon classement ou d’ajouter mes totaux de décès si les gens le souhaitent – faites-le moi savoir.

Merci encore les gars, je suis ravi de faire partie de la communauté ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lg