Une connaissance détaillée de l’anatomie vasculaire est importante pour améliorer les approches chirurgicales du foie. Douze foies canins ont été squelettisés pour décrire en détail l’anatomie de leurs veines portales et hépatiques. Nos données suggèrent que le foie peut être divisé en deux sections, trois divisions, sept lobes et deux à quatre sous-lobes. Cela diffère de la division classique en quatre lobes, quatre sous-lobes et deux processus. La section droite a été perfusée par la branche porte droite et drainée par des veines hépatiques indépendantes, tandis que la majeure partie de la section gauche, perfusée par la branche porte gauche, a été drainée par la veine hépatique principale dérivant de la confluence de la veine hépatique moyenne et de la veine hépatique gauche. Une partie du lobe médial droit, et dans certains cas le processus papillaire du lobe caudé, s’est drainée directement dans la veine cave caudale. Une veine hépatique droite appropriée drainant le sang de plus d’un lobe n’a jamais été observée. Des connexions portales entre le quadrate et le lobe médial gauche ont souvent été enregistrées. Deux sous-lobes avec un apport sanguin portail et un drainage veineux différents ont pu être identifiés dans les lobes latéraux droit (33,3% des cas) et latéral gauche (100% des cas). D’après nos résultats, la nomenclature classique des lobes du foie ne reflète pas leur vascularisation. Sur la base des similitudes entre les lobes canins et les segments humains, une nouvelle nomenclature est possible et peut être moins confondante dans les contextes chirurgicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

lg